Des Changements à Venir


Hello les amis,
Je suis en train de remanier un peu le blog. Ne soyez pas inquiétés des différents changements en cours ces différentes semaines...


dimanche 10 novembre 2013

Macérât Huileux de Fèves Tonka - DIY - Fais-le Toi-Même

Bonjour !

Aujourd'hui je fais suite à ma série sur les macérâts en vous proposant un

Macérât Huileux de Fèves Tonka



Tout d'abord, un peu de culture générale (lol) :
La Fève Tonka est le fruit du teck brésilien. On l'utilise dans la gastronomie (surtout dans les desserts) et en parfumerie pour son parfum complexe, épicé et fumé, de vanille, de chocolat, d'amande de caramel, de tabac, de musc, de foin coupé...
Elle possède aussi des vertus médicinales mais à forte dose elle est néfaste (nous y reviendrons un peu plus bas).
Personnellement, je trouve que les Fèves Tonka ont une odeur exquise ! Chaude et fumée, à "vue de nez" on devine aisément qu'elle se mariera merveilleusement bien avec la Vanille mais aussi la noix de Coco, la Noix de Macadamia, le Cacao, la Cannelle, la Noix de Muscade... (vous avez un peu la liste de mes futurs macérâts lol, en espérant que çà vous inspire ;-) !)


Venons-en à la recette, en prenant soin de désinfecter vos ustensiles, vos mains, votre plan de travail et que sais-je encore...!

Recette
Pour 200 ml
A : Huile de Coco Fractionnée (ou Caprylis) : 100 ml
A : Cire de Jojoba : 100 ml
A : Tonka : 4 fèves

Mode opératoire
Râper 4 fèves (comme vous le feriez pour la Noix de Muscade par exemple). Mettre en bouteille. Mettre les 2 Huiles dans la bouteille puis refermer et remuer la bouteille.
Laisser reposer au moins un mois tout en remuant très régulièrement la bouteille pour permettre au parfum de la Fève Tonka de bien s’exhaler dans la bouteille. Filtrer.
Au moment où je vous écris ce post, je n'ai pas encore filtré ce macérât (oui je l'ai laissé plus longtemps car il continue de libérer son parfum), mais voici la méthode que je ferai pour le filtrer : je laisserai décanter l'huile quelques jours dans y toucher ; puis je prendrai l'huile qui surnage à l'aide d'une pipette pour le transférer dans une nouvelle bouteille. Je ne filtrerai ainsi que le fond de la bouteille à l'aide d'un filtre en tissu.

Remarques :
Les Fèves Tonka sont très difficiles à râper, tant par leur petite taille que par leur dureté mais armez-vous de patience. J'ai essayé de leur donner quelques coups de marteau mais je n'étais pas satisfaite de la taille de la pseudo "poudre" que j'ai obtenu, d'où le choix de les râper lol.
Les Fèves Tonka sont chargées en Coumarine, cette substance est dangereuse à haute dose, c'est pour cela que je déconseille ce macérât aux femmes enceintes et allaitantes, et aux personnes allergiques. Un test dans le pli du coude pendant 48 heures est à mon sens indispensable avant d'utiliser ce macérât dans vos tambouilles.

A cause de sa possible toxicité (cité plus haut) et sur les conseils de Vénézia à Profiteresse (qui tient le blog "trésor de lutin") je fais le choix de mettre 1 Fève Tonka pour 50 ml d'Huile (oui c'est un vieux post mais "c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les bonnes soupes", non ?) et croyez-moi, c'est amplement suffisante pour avoir une huile très parfumée !

A bientôt pour de nouvelles tambouilles avec ce macérât !

4 commentaires:

  1. hihi, j'en ai un qui macère en ce moment, j'ai mis une gousse de vanille avec

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol, j'ai préféré faire un macérât de vanille à part... mais j'ai longtemps hésiter à ne pas les mettre ensemble lol...
      Je suis fan de ce genre d'odeur (entre autre) j'ai hâte de vous parler des prochains qui arrivent à grand pas lol....
      Et toi, tes macérâts ? J'ai hâte de lire tes prochains posts lol

      Supprimer
  2. this sounds very interesting and good oil.

    ezechimereuchenna.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you for your suport !
      I visited your blog, very interesting !
      See you soon...

      Supprimer